La loi du 31 décembre 1992, protège les droits du salarié mais également ceux de l’employeur. Ce dernier a le droit et le devoir de vérifier les informations sur un CV.

RHSelect, cabinet de recrutement situé en Île-de-France, propose une nouvelle méthodologie et des outils spécifiques pour présélectionner les meilleurs candidats et éliminer les candidats ayant fourni des informations erronées sur leur CV. Les candidats à l’embauche ont tendance à surévaluer leurs compétences pour maximiser leurs chances. Il convient donc de faire preuve de prudence lorsque l’on reçoit un Curriculum vitæ qui semble correspondre parfaitement au profil du poste proposé. RHSelect vous aide à procéder à une vérification minutieuse des renseignements fournis dans le CV des candidats.

Savoir repérer les contre-vérités sur les Curriculum vitæ

Si un CV vous paraît trop bon, c’est peut-être tout simplement parce que ce « candidat idéal » vous a offert un CV truffé de mensonges. RHSelect, grâce à sa méthode simple et efficace de recrutement peut vous éviter de perdre votre temps avec des candidats qui ne correspondent pas à vos offres d’emploi.

Invention d’un diplôme sur un CV

L’invention ou la modification d’un diplôme peut revêtir plusieurs formes. Le candidat peut modifier le niveau qui est le sien, masquer le fait qu’il soit sorti non diplômé d’un établissement ou pire, n’avoir jamais fréquenté ledit établissement et indiquer qu’il en est diplômé sur son Curriculum vitæ.

Il faut savoir tester les connaissances du candidat de manière rigoureuse pour arriver à le décrédibiliser.

Tromperie sur l’expérience dans le Curriculum vitæ

Certains candidats s’inventent une expérience professionnelle ou la rallongent de plusieurs mois afin de paraître plus crédible et légitime. Il s’agit dans ce cas de repérer précisément la cohérence dans les périodes de stage et d’embauche.

L’expérience professionnelle peut aussi être volontairement surestimée et là encore obtenir de la part du candidat des explications détaillées sur le contenu de sa mission et l’intitulé exact du poste occupé, est essentiel.

RHSelect s’occupe de votre recrutement, contactez-nous


Le niveau de langue étrangère indiqué sur le CV

Qualifier son niveau de langue est devenu la norme et les différentes façons de l’indiquer peuvent différer selon les CV : “courant”, “école”, “moyen” ou juste avec des barres graphiques qui, finalement, ne vous apprennent pas grand-chose. En fonction de vos besoins, faire parler et écrire les candidats dans la langue désirée est une étape incontournable dans le processus de recrutement.

Un test en Anglais, TOEIC, Test of English for International Communication, ce qui permettra de vraiment connaître le niveau du candidat.
Pour les autres langues étrangères, une multitude de tests sont à votre disposition pour mesurer le niveau de votre futur collaborateur(rice).

Dissimuler un licenciement par une démission

Lorsqu’il y a eu un licenciement, Il est préférable de vérifier les déclarations du candidat. Le motif et les circonstances peuvent être légitimes mais en cas de dissimulation d’un licenciement pour faute, cela peut avoir des conséquences néfastes pour le futur employeur. Il faut savoir jauger les intentions du candidat pour être certain d’avoir effectué le bon choix.

RHSelect s’occupe de votre recrutement, contactez-nous


Inventer des centres d’intérêt

La dernière partie du CV, avec les hobbies et les pratiques sportives, peut paraître anodine, et pourtant, elle peut faire pencher la balance lors d’un recrutement. En effet, le candidat peut y mettre les éléments qu’il souhaite mettre en évidence comme “littérature”, “musique” ou “sport” pour faire mieux se mettre en valeur.

Les hobbies peuvent nous en apprendre beaucoup sur les individus, mais il ne s’agit pas pour autant de “faire plaisir” à l’employeur en regardant sur Linkedin les sujets qui le passionnent. C’est à cet endroit qu’il est possible de mettre en avant un peu plus sa personnalité, sur un CV très normatif. Là encore il conviendra pour l’employeur de faire preuve de vigilance quant à la véracité des hobbies indiqués.

Il existe encore bien des domaines où le candidat peut essayer de se valoriser sur son CV, alors qu’il ne possède pas obligatoirement les compétences dans le domaine. Cela peut-être le cas concernant le domaine de l’informatique avec des candidats qui prétendent avoir des compétences avérées. Encore une fois, il ne faut pas hésiter à tester le candidat(e) sur des logiciels très spécifiques.

S’il s’avère qu’un candidat s’est octroyé des aptitudes qu’il ne possède pas, son futur employeur pourra ne pas le recevoir. Un mensonge sur le CV nuit à la crédibilité du candidat et rompt le lien de confiance avec le recruteur, si celui-ci s’en rend compte.

Notre méthode en 4 étapes s’appuie sur une présélection avec plusieurs niveaux d’exigence afin de vous garantir un recrutement de qualité sans perte de temps, en écartant les candidats peu crédibles. Pouvoir recruter de manière efficace et qualitative, telle est notre mission chez RHSelect.

Contactez-nous au 06 47 02 32 30, par mail à gestion@rhselect.fr ou via notre formulaire de contact.